JOB ALERT : LE CBCS ENGAGE

news 8 rejoindre

Le Conseil bruxellois de coordination sociopolitique engage un.e chargé.e de communication à raison de 2 jours/semaine avec statut ACS.

Le CV et la lettre de motivation doivent être envoyés par mail uniquement à l’attention de Alain Willaert, coordinateur du CBCS à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Veuillez bien vérifier votre statut ACS auprès d’Actiris (02/800.42.42) n°2114135.

Seules les personnes bénéficiant de ce statut obtiendront une réponse.

Télécharger l'offre d'emploi : [Emploi chargé.e de communication - 154 Ko].

LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA SANTÉ EMET UN NOUVEL AVIS CONCERNANT LA PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE EN PÉRIODE DE COVID

news 8 rejoindre

Le 2 Février dernier, le Conseil Supérieur de la Santé a publié un avis sur la prise en charge psychosociale pendant la pandémie COVID-19.

Alors que la crise du COVID boulverse notre quotidien depuis un certain temps déjà, cette période fut davantage difficile pour de nombreux groupes vulnérables. Quelles leçons peut-on en tirer pour l'avenir des soins de santé mentale ?

Après près de deux ans, le Conseil Supérieur de la Santé fait le point et se tourne vers l'avenir. Il recommande de se concentrer sur un système qui exploite pleinement l'expertise du milieu professionnel mais qui, surtout, reste simple. Un accueil chaleureux en cas de détresse mentale, près de chez soi, avec des contacts avec d'autres personnes souffrantes et en partant de la prévention en constitue la base. De plus, la reconnaissance des facteurs de vulnérabilité peut aider à définir les groupes cibles, à fixer les priorités et à déterminer les besoins de soins sur mesure. Des indicateurs simples et validés permettant de mesurer la résilience de la population peuvent rendre possibles un travail de recherche, de suivi et de communication, permettant ainsi au système de continuer à s'améliorer.

Enfin, la vision de la santé mentale doit être proactive et axée sur ce que souhaite chaque Belge, et pas seulement les personnes en situation de détresse mentale. Une société qui se soucie collectivement de sa santé mentale et de celle de ses citoyens et qui apprend à s'en occuper contribue à des gains durables en matière de santé globale.

Pour lire la suite et télécharger le rapport, rendez-vous sur le site : https://www.health.belgium.be.

UNE NOUVELLE ÉDITION DU RÉINTEGRATION AWARD EST ORGANISÉE PAR LE CRESAM

news 8 rejoindre

En 2022, le Centre de Référence en Santé Mentale CRéSaM organise une nouvelle édition du Réintégration Award. Le Reintegration Award met à l'honneur toute initiative belge visant la réintégration des personnes souffrant d'un trouble de santé mentale. À cette occasion, deux projets seront récompensés par un soutien financier.

Pour participer à l'appel à projet, rendez-vous sur la page : http://www.cresam.be pour prendre connaissance des conditions de participation.

Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au 14 mars.

La cérémonie des awards aura lieu le 12 mai.

Télécharger l'affiche de l'appel à projet : [Réintégration Award - 1.2 Mo].

RAPPORT SUR 10 PROJETS DE SANTÉ MENTALE

news 8 rejoindre

Depuis mars 2020, le secteur de la santé mentale a traversé plusieurs vagues de crises successives liées au Covid. De cette réalité, le secteur a du adapter ses actions et la visée thérapeutique de ses dispositifs, avec le soutien de fonds COVID. À l'origine, ces adaptations étaient imaginées comme une réponse à une situation unique de déconfinement. Néanmoins, ils permettent à présent de renforcer et élargir de manière globale les interventions qui, sans les fonds COVID 19, n'auraient pas pu voir le jour. 

Tous ses projets ont fait l'objet d'un rapport réalisé par la Ligue Bruxelloise en Santé Mentale qui met en évidence la varité des projets mis en place depuis l’automne 2020, dans une diversité à la fois liée aux différentes réalités rencontrées sur le terrain, mais aussi à la disparité des fonds accordés (ceux-ci s’échelonnant de 12.000 euros à 230.000 euros). La récolte et la retranscription des informations, inscrites dans une optique exploratoire, ont également été tributaires de cette diversité de terrain.

Pour lire la suite et télécharger le rapport  : https://lbsm.be/.

EN RECHERCHE DE JUSTESSE : UNE CAMPAGNE D'INFORMATION ET DE SENSIBILSIATION SUR LES DROITS DU PATIENT

news 8 rejoindre

Pour sa Campagne 2021, L’Autre "lieu" – R.A.P.A. (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les alternatives) a voulu rappeler quels sont les droits des patients. Alors que la loi sur les droits du patient a été votée en 2002, elle rencontre encore pourtant sur le terrain des difficultés dans son application.

Cet ouvrage contient toute les informations légales de manière détaillée et propose des liens utiles et outils directement utilisables par les patient·e·s et les soignant·e·s.

Pour lire la suite et télécharger la brochure : https://www.autrelieu.be.

UNE NOUVELLE CONVENTION POUR LES SOINS PSYCHOLOGIQUES DE 1ÈRE LIGNE ET SPÉCIALISÉS VIA LES RÉSEAUX DE SANTÉ MENTALE

news 8 rejoindre

Depuis le 1er janvier 2022, l’offre de remboursement des soins psychologiques de 1ère ligne s'est modifiée et s'est renforcée. Le but ? Rendre ces soins plus accessibles à la population, tant au niveau des démarches qu’au niveau du prix. Cette nouvelle convention couvre les soins psychologiques et orthopédagogiques pour les enfants, les adolescents et les adultes via les réseaux de soins issus de la réforme en santé mentale.

Cette offre va se développer progressivement à un niveau local en fonction de l’analyse des besoins de la population dans les prochains mois. Une attention particulière est portée aux groupes cibles vulnérables les plus touchés par la pandémie de Covid-19, notamment sur le plan psychologique.

Pour plus d'informations sur la convention des soins psychologiques de 1ère ligne : https://www.rezone.be/ppl.

15 ET 17 FÉVRIER : FORMATION - LES ÉCRANS: SOURCE DE DÉPENDANCE OU D’AUTONOMIE ? 

news 8 rejoindre

Les 15 et 17 février, deux acteurs de la promotion de la santé et de l’éducation aux médias (Prospective Jeunesse et Action Médias Jeunes) s’unissent pour proposer une formation intégrée à destination des professionnels pour aider à mettre en perspective nos rapports aux écrans.

Seront abordés tant le contenu que le contexte, le décodage que l’usage. Au programme : une approche et des outils au croisement de la prévention, de la promotion de la santé et de l’éducation aux médias.

Prix : 120 euros par participant. 

Pour lire la suite et s'inscrire à la formation : https://prospective-jeunesse.be/.

24 FÉVRIER : WEBINAIRE - PRATIQUE DU SECRET PROFESSIONNEL PARTAGÉ

news 8 rejoindre

Le 24 février, La Ligue Bruxelloise pour la Santé Mentale organise son 4ème webinaire gratuit à propos de la question de confidentialité en santé mentale. Le secret professionnel est une règle fondamentale de la déontologie du travail. Chaque praticien s’y réfère dans des contextes très diversifiés qui convoquent parfois un ensemble d’intervenants et de proches. Quelles sont les règles qui encadrent le secret professionnel dans le champ de la santé mentale ? Quels liens avec les lois qui touchent aux droits des patients et à la qualité des soins ? Quelles sont les spécificités du travail en santé mentale et comment celles-ci éclairent différemment les règles de confidentialité  Autant de questions (et bien d'autres) qui seront abordées durant ce webinaire.

Pour lire la suite s'inscrire au 4ème webinaire concernant la question du confidentiel : https://lbsm.be.

17 FÉVRIER : WEBINAIRE - LA TRANSITION VERS L’ÂGE ADULTE POUR LES JEUNES EN SITUATION « COMPLEXE »

news 8 rejoindre

Soutenus par la Coopérative CERA (Coopérative financière qui investit dans le bien-être et la prospérité), la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Fondation Roi Baudoin, la Chaire de Psychiatrie en Transition et le Délégué Général aux Droits de l’Enfant, le projet cherche à co-construire des relais plus efficaces en matière d’accompagnement pour favoriser la transition et l’autonomie des Jeunes Adultes et Vieux Adolescent (JAVA) en « situation complexe » en fonction de leurs besoins spécifiques.

Pour ce faire, un appel à projets sera réalisé par le CRéSaM, qui sélectionnera pour les soutenir et les accompagner des initiatives inspirantes qui tentent d’apporter des réponses aux difficultés rencontrées par ces jeunes à cette période cruciale de leur vie et de palier la rupture qui caractérise le passage des services dédiés à la jeunesse aux services pour adultes. Les jeunes seront par ailleurs directement mobilisés et eux-mêmes acteurs du projet. Ils seront d’une part invités à participer aux différentes dimensions de celui-ci et, d’autre part, pour les jeunes impliqués dans les institutions lauréates, à réaliser des créations artistiques qui témoigneront de leurs parcours et de leur expérience du projet mené pour et avec eux.

Pour lire la suite et télécharger le programme : https://www.cresam.be/projets/java-jeunes-adultes-et-vieux-adolescents/

Pour s'inscrire au Webinaire, avant le 12 février : https://forms.office.com/pages/responsepage.aspx?id=oUnJV_vIsEmlrB2acFnqct7f1uQmIq1Dg9wwcg6p7YRUOUpHU1BNOUozWjVFWE5GT1Y4MzBSUkxWUyQlQCN0PWcu

APPEL À PROJET POUR LES ORGANISATIONS DE PREMIÈRE LIGNE D’AIDE ET DE SOINS

news 8 rejoindre

La première ligne d'aide, de santé et du social joue un rôle crucial. Celui-ci a été mis particulièrement en exergue par la crise COVID 19 et suite aux inondations de juillet 2021. Nombreux sont les métiers de la première ligne qui sont sous tension et chacun s’efforce de faire face avec flexibilité aux conditions de travail inédites. Le Fonds Dr Daniel De Coninck partage les préoccupations des professionnels de première ligne et veut soutenir des projets qui contribuent à prévenir et soulager rapidement et de manière très concrète le stress des professionnels de première ligne et permettent dès lors à améliorer leur bien-être.

Cet appel à projet est destiné à des organisations de première ligne d’aide et de soins, actives au niveau local ou dans une zone géographique plus large telles que des organisations professionnelles, des cercles de médecine générale, des fédérations, des organisations d'aide et/ou de soins à domicile, des services d’aide à la jeunesse, des GLEMs, des Dodecagroupe, des CPAS, etc. en Wallonie et/ou à Bruxelles avec une attention particulière pour les acteurs de première ligne actifs dans des régions touchées par les inondations de juillet 2021.

Les candidatures se cloturent le 1er mars 2022.

Pour lire la suite et répondre à l'appel à projet : https://www.kbs-frb.be

UNE NOUVELLE UNITÉ D'HOSPITALISATION POUR LES JEUNES DE 16 À 23 ANS

news 8 rejoindre

Le service Psychiatrie du CHU Brugmann a ouvert le 17 janvier 2022 une nouvelle unité, pouvant désormais accueillir les jeunes âgés de 16 à 23 ans. Suite à un réaménagement des unités, le service psychiatrie du CHU Brugmann est désormais en mesure d'accueillir les jeunes âgés de 16 à 23 ans dans une unité qui leur est spécifiquement dédiée, "l'unité jeune". La spécificité de cette unité réside en la prise en charge des problématiques propres à la tranche d'âge des 16-23 ans avec une attention particulière sur la question de la transition de la pédopsychiatrie vers la psychiatrie adulte.

Pour plus d'informations sur le sujet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PANDÉMIE : UNE JEUNESSE DE PLUS EN PLUS DÉBOUSSOLÉE

news 8 rejoindre

Face à une crise sanitaire qui s'éternise, enfants et ados sont en perte de repères. Cela se traduit par une augmentation des troubles mentaux chez les 0-17 ans : tics, phobie ou décrochage scolaire, troubles alimentaires, tentatives de suicide… Débordés, les pédopsychiatres tirent la sonnette d'alarme. Une inquiétude partagée par la Mutualité Chrétienne, qui a récemment réalisé une étude sur le sujet.

En 2021, la Mutualité Chrétienne a étudié l’évolution de l'utilisation de soins de santé mentale de ses membres de moins de 18 ans jusqu'en juin de la même année. Les signaux sont inquiétants : dès le début de 2021, beaucoup plus de jeunes souffrant de problèmes de santé mentale ont été hospitalisés, ce nombre atteignant même des niveaux record sur le nombre de lits occupés par les membres de la Mutualité Chrétienne dans les hôpitaux psychiatriques et les services psychiatriques des hôpitaux généraux. De plus, le nombre de jeunes entrant aux urgences pour des interventions psychiatriques urgentes a également augmenté depuis le début de l'année. "Cela peut indiquer un rattrapage des soins qui a été reporté pendant le confinement et un besoin accru de soins, explique Elisabeth Degryse, Vice-Présidente de la MC. Le besoin de soutien mental pendant cette crise sanitaire est élevé, en particulier chez les enfants et les jeunes."

Pour lire la suite : https://enmarche.be/sante.

REPRISE DES "CAFÉS AIDANTS PROCHES" EN 2022

news 8 rejoindreLe La Commune d'Uccle organise quatre « Cafés Aidants Proches » en 2022. Le premier se tiendra le jeudi 24 février de 14 à 16h, avec l’aide opérationnelle des asbl spécialisées francophone Aidants Proches et néerlandophone Samana. Ils ont pour objectif d’offrir aux aidants proches un moment de parole et de répit dans un environnement convivial.

Organisés sous la forme de tables de conversation, les « Cafés Aidants Proches », bilingue et gratuit, proposent de sortir de l' isolement, de partager les expériences, en profitant de conseils de professionnels. Toute personne qui peut se reconnaître dans la situation d’un aidant proche est bienvenue aux Cafés Aidants Proches.

Pour lire la suite : https://www.aidantsproches.brussels/.

UN GUIDE DES LIEUX DE LIENS SUR BRUXELLES-CAPITALE

news 8 rejoindre

La Ligue Bruxelloise pour la Santé Mentale, en collaboration avec La Trace (service d'accompagnement par le sport-aventure) vient de diffuser un guide des lieux de liens en Région Bruxelles-Capitale.

Ce guide vise à soutenir les lieux dont la philosophie consiste à adopter un regard alternatif sur la santé mentale : replacer la personne au centre et soigner l'accueuil, tout en insistant sur l'importance du lien à l'autre ainsi que de l'accessibilité pour tous.tes.

De part leur encrage dans un quartier et dans un réseau, ces initiatives permettent de lutter contre la sollitude, de favoriser l'inclusion sociale ainsi que l'entraide entre pairs.

Pour rappel, Rézone s'inscrit également dans cette dynamique avec le lieu de liens "Le Delta", situé à Forest. 

Pour lire la suite et découvrir le manuel de la Ligue : https://lbsm.be.

Plus d'informations sur le lieu de liens "Le Delta": https://www.facebook.com/DeltaForestVorst.