LE FILM "NOUS, LES INTRANQUILLES" 

noeudsRéalisé avec le Groupe Cinéma du Centre Artaud de Reims, le film de Nicolas Contant "Nous, les intranquilles", produit par Sanosi Production, sort le 2 mai prochain au ciném en France.

Ce documentaire s'inscrit dans le cadre de ce centre de jour rémois, fondé par le psychiatre et psychanalyste Patrick Chemla, militant au Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire qui fait réfléchir ses patients sur le sort réservé aux fous dans notre société. Le réalisateur Nicolas Contant voulait initialement faire un film politique avec un collectif qui oeuvre avec la vision d'une société non-hiérarchique pour évoquer une initiative citoyenne et solidaire.

Au Centre Artaud, il n'y a en effet ni blouse blanche, ni pyjama. Les médicaments, seulement si nécessaire, ne sont qu'un des éléments de la thérapie proposée par l'équipe de Patrick Chemla. L'enjeu est ici de tisser une relation les uns avec les autres qui permette une insertion à long terme dans la ville et dans la vie. Avec cet atelier cinématographique qui permet aux patients de faire leur propre autoportrait, un autre regard est porté sur la folie dans ce film qui témoigne d'une utopie concrète au quotidien.

Celle-ci rappelle cette citation du psychiatre Lucien Bonnafé : "On juge du degré de civilisation d'une société à la façon dont elle traite les fous."

Plus d'informations : http://www.sanosi-productions.com/projet/nous-les-intranquilles

 

 

 

PSYCHIATRIE, URGENCE ET CRISE : DÉBAT, 26-04 À 20H

rouagesHERMESplus organise un débat pour les intervenants travaillant dans le domaine des soins de santé mentale et le secteur sociale.

 Derrière trois termes apparemment familiers, se cachent de nombreuses incertitudes : cette situation est-elle vraiment urgente ? Quand peut-on dire qu’une crise est terminée ? Et puis, les souffrances dont témoigne cette personne relèvent-elles vraiment de la psychiatrie ou doivent-elles être appréhendées autrement ?

Loin d’être rhétoriques, ces questions se posent au quotidien pour les personnes qui gravitent autour de ces services de première ligne que l’on appelle des urgences, désormais renforcés par des équipes mobiles : membres de l’équipe soignante et patients potentiels, mais aussi parents, proches, magistrats ou membres de forces de l’ordre. Tous portent des vécus, des histoires, des expertises variés qu’ils mobilisent pour tenter de reconstituer un sens dans des situations souvent compliquées. Tous poursuivent des objectifs qui, même s’ils peuvent apparemment se mouler dans l’idée d’aider ou de protéger la personne, ne sont pourtant pas forcément conciliables.

Cet événement réunira des représentants de ces différents acteurs, qui débattront à partir de situations réelles. S’il n’a pas la prétention de faire que tout le monde parle la même langue, il permettra de confronter les regards, de mieux se comprendre, et peut-être même de se mettre d’accord sur quelques désaccords

Informations et inscriptions : https://hermesplus.be

 

 

LE LIVRE NOIR DE LA SANTÉ MENTALE À BRUXELLES

contact« Madame B. vient me voir pour un arrêt maladie sans "raison médicale". Ce qui se joue, c’est un harcèlement de son chef, doublé d’une situation familiale éprouvante, avec une mère démente à placer... Que faire, en tant que généraliste ? Entrer dans le jeu du certificat ? Adresser la patiente à un confrère spécialiste ? Oui mais, il est 20h et je n’ai pas de ligne d’urgence... Que faire ? ».

Recueil de témoignages de la réalité des médecins généralistes bruxellois, le Livre Noir de la Santé Mentale entend interpeller le monde politique et la société civile sur les grandes difficultés d’accès aux soins en santé mentale et faire reconnaitre le rôle central de la Médecine Générale dans cette problématique ! Se concluant par 12 recommandations, le Livre Noir de la Santé Mentale se veut un cri, mais aussi un signal d’alarme lancé aux responsables politiques de la réforme Psy-107 pour répondre aux besoins exprimés par les médecins généralistes.

Lire le communiqué de presse.

Vous souhaitez recevoir le Livre Noir ? Contactez la FAMGB par téléphone au 02/379.03.33 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 JEU "ENTRAIDE & MOI", MARDI 27 MARS À 14H

Le SPAD Saccado, Osons, AGIR, COSME, Interface et le Club NorWest s’allient à Bruxelles le temps d’un partage de quelques pratiques alternatives atour du Rétablissement en Santé Mentale.

Thibaut Bellon du SPAD Saccado et Daniel Mulier de Osons(Psytoyens) sont heureux de vous présenter le jeu itinérant de sensibilisation  « Entraide & MOI »  qui depuis octobre 2016 rencontre le besoin des personnes en souffrance d’être mieux comprises, entendues et acceptées sans jugement. Ce jeu vous permet de prendre conscience de vos attitudes et comportements, mieux vous préparer aux situations secouant vos certitudes, développer l’intérêt de travailler avec d’autres partenaires et vous ouvrir à la diversité des opportunités de soins. Ce jeu s’inscrit donc dans une perspective du développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités.

Charles Rice, directeur de l’AGIR (Alliance des Groupes d’intervention pour le Rétablissement en Santé Mentale Québec) et de COSME (Réseau Communautaire en Santé Mentale Québec) nous apporte son expertise et ses pratiques quant à l’accompagnement des personnes en souffrance mentale tout au long de la vie. Charles Rice présente également l’atelier  « EMILIA : Retour d’Amérique d’un projet européen » au colloque international de Lille le 29 mars après-midi.

Olivier De Gand et Hassane Moussa, coordinateurs d’Interface, participent à la visibilité de l’offre de la participation des Usagers et des Proches, c’est un chainon de la continuité des  soins au sens large y compris le social.  

Agnès Simon du Club NorWest, experte de vécu et  « porteuse d’espoir », croit au potentiel de l’être humain, à sa capacité d’être en vraie relation et de se rétablir. L’accueil, l’écoute, l’entraide font sens avec des soins « humanisés » dans le communautaire et l’institutionnel.

« Entraide et MOI », émoi ?

Nous l’espérons, au plaisir de vous accueillir le mardi 27 mars à 14h00 à 17h00 à la PFCSM de Bruxelles pour une réflexion commune autour de ces pratiques innovantes.

Participation gratuite, réservation souhaité :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

LA PAIR-AIDANCE : RENCONTRES - ECHANGES - DEBATS

Save the date : jeudi 31 mai 2018 de 9h à 16h30, CPAS de Saint-Gilles, rue Fernand Bernier 40 à 1060 Saint-Gilles

La pair-aidance constitue peut-être à ce jour l'une des ouvertures les plus originales que les secteurs de l'aide, du soin et de la santé peuvent creuser dans les univers de la pauvreté, des souffrances psychosociales et de l'accompagnement des publics vers un mieux-être. 

En intégrant l'expertise d'anciens bénéficiaires, la pair-aidance propose aux équipes de professionnels de repenser leurs pratiques. L'intégration de ces savoirs d'expérience au sein même des métiers du social ouvre de nouvelles voies pour coller au plus près des besoins et des réalités de publics fragilisés. Et par là même, la pair-aidance est un outil aujourd'hui indispensable pour améliorer l'accessibilité des services et lutter contre le non-recours. 

La pair-aidance, qui répond à l'injonction européenne prônant la participation des publics, se développe peu à peu dans différents secteurs y compris à Bruxelles. Vous êtes invités, en collaboration avec des personnes pratiquant la pair-aidance, à venir découvrir, échanger et débattre autour de cette fonction qui, malgré une présence informelle importante, reste encore peu connue et peu définie dans notre contexte. 

Organisé par : En Route, Modus Vivendi, la Clinique Sans-Souci, le servcie des sciences de la famille de l'UMONS le forum - Bruxelles contre les inégalités, la coordination précérité de la LBFSM, le CPAS de Saint-Gilles, le servcie experts du vécu du SPF intégration sociale. 

Les informations quant aux inscriptions suivront. 

 

 

VIGILANCE ET BIENVEILLANCE AUTOUR DU SYNDROME DIOGENE

Présentation d’outils du Groupe de Travail Diogène de la Coordination Sociale de Forest (CPAS), le 8 mai 2018 8h30-14h, au Centre Culturel BRASS

Le Groupe de Travail Diogène de la Coordination Sociale de Forest (CPAS) a le plaisir de vous inviter au colloque « Vigilance et bienveillance autour du syndrome Diogène ».

Né sous l'impulsion d’acteurs de terrain, actifs dans le secteur du logement et de la santé, démunis face à la complexité de la gestion de « cas Diogène », le groupe de travail s’est rencontré afin de trouver une manière de collaborer en réseau pour accompagner humainement et efficacement les personnes présentant le syndrome Diogène ainsi que améliorer les situations problématiques qui en découlent.

Lors de cette journée, des spécialistes vous parleront du syndrome Diogène, de la manière d’habiter les lieux. Les outils créés vous seront présentés et distribués. Du temps sera réservé aux échanges et aux questions.

Contact : Paola Magi, Coordinatrice Sociale – CSF  – CPAS de Forest, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

L'OBSERVATOIRE N°93 : L'ACCROCHE

Le numéro de l'Observatoire de Janvier (n°93) est sorti de Presse. 

Il est consacré à l'"accroche". Comment accrocher des personnes qui, en dépit de leurs besoins, ne sont pas en demande d’aide ? Comment instaurer, puis maintenir le lien avec elles pour faire émerger une envie, une demande, pour les (ré) inscrire dans un processus de changement ? Pour tenter de relever le défi, des professionnels ont adapté leurs modalités d’intervention et développé d’autres moyens d’approche...

 

 

COURTS-METRAGE AU CLUB 55

Après plus de 3 saisons au PointCultures Bruxelles, l’atelier participatif Court-Bouillon [laboratoires d’images et de rencontres], se pose dans le salon du Club 55 à Anderlecht. Pour obtenir un Court-Bouillon bien épicé, mélangez un écran, des courts métrages éclectiques et un groupe de curieux de tous horizons. Portez à ébullition le temps de quelques films choisis au gré des envies ; laissez frémir jusqu’à ce que les langues se délient. Ça y est, votre bouillon est prêt à accueillir points de vue, critiques, réflexions existentielles et anecdotes croustillantes ! 

Court-Bouillon est un rendez-vous hebdomadaire de visionnage de films ouvert à tous. Chaque semaine, quelques films sont choisis collectivement parmi le catalogue foisonnant de La Vidéothèque Nomade.

Les participants partent ainsi à la découverte de courts métrages belges et étrangers, entre cinéma documentaire, d’animation, films d’artistes ou films plus expérimentaux. Au gré des séances, la parole se libère, des liens se tissent, les choix esthétiques s’affinent… 

Cet atelier est une initiative de l’asbl 68 Septante (La Vidéothèque Nomade) en partenariat avec l’Équipe asbl - Club 55 et Escale du Nord, Centre culturel d’Anderlecht.

 

 

RENCONTRES IMAGES MENTALES

Rendez-vous du 6 au 10 février 2018 pour la 10ème édition des « Rencontres Images Mentales ». 

Une édition anniversaire qui proposera pour la circonstance 5 jours de projections et débats, ponctués de spectacles, concerts, exposition. Un rendez-vous festif à ne pas manquer ! 

Contacts : Martine Lombaers - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

UNE RECHERCHE KCE SUR L'ORGANISATION DES SOINS DE SANTE MENTALE 

Le centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) mène actuellement une recherche portant sur l’organisation des soins de santé mentale pour la population belge adulte. Dans ce cadre, les équipes de l’Institut de Recherche Santé et Société (IRSS) de l’UCL et de LUCAS (KUL) ont été mandatées pour identifier les avantages et les inconvénients de l’offre actuelle des services. Pour ce faire, les chercheurs organiseront dix groupes de discussion rassemblant des personnes-clés actives dans l’offre ou l’organisation de services liés à la santé mentale d’un même territoire.

Concrètement, les services souhaitant participer à la constitution d'un focus group de 12 participants représentant Bruxelles peuvent se manifester. N'hésitez pas à prendre contact avec François Wyngaerden à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Qui est concerné : milieux hospitaliers ou ambulatoires présentant différents profils parmi lesquels des cliniciens, du personnel gestionnaire et administratif, des personnes impliquées dans l’accompagnement social des usagers de la santé mentale et des représentants d’usagers et de proches... toutes les personnes clés actives dans l’offre ou l’organisation de services liés à la santé mentale (ce y compris des acteurs de services non spécialisés en santé mentale.

 

 

CLUBHOUSE BRUSSELS VOUS INVITE!

Clubhouse Brussels vous invite à sa toute première journée portes ouvertes. Nous serons ravis de vous rencontrer le vendredi 29 septembre de 15h à 18h, rue de Laeken 107-109 à 1000 Bruxelles. Ce sera l’occasion de faire connaissance avec notre équipe et de découvrir nos locaux et nos activités autour d’un verre. Clubhouse Brussels est un lieu de travail autogéré destiné aux personnes souffrant de troubles psychiques. Chaque membre bénéficie d’un suivi personnalisé avec pour objectif de le soutenir dans une démarche de réinsertion vers le milieu du travail.

Depuis le 5 septembre, le Clubhouse a de nouvelles heures d’ouverture: nous sommes ouverts du mardi au jeudi de 14h à 17h et le mercredi de 10h à 13h. 

Plus d’infos via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 0472/08.64.70, www.clubhouse.brussels 

"INTERNEMENT", UN WEBDOC DE L'AUTRE "LIEU"

Persuadé que chacun peut participer à rendre moins sinueuse la traversée de l'internement (en interrogeant, par exemple, nos représentations de la folie et de la dangerosité), l'Autre « lieu » s'est tourné vers différentes personnes ressources afin de construire le webdoc « INTERNEMENT » qui fait le pari de lever le voile sur ce territoire méconnu. À travers ce webdoc réalisé en collaboration avec La Ligue des droits de l'Homme et l'asbl Psytoyens, l'Autre « lieu » souhaite ouvrir un débat aux côtés des pouvoirs publics, des professionnels de la santé mentale, des personnes sous statut interné et des citoyen/nes. 

L'Autre "lieu" en profite pour vous inviter à sa pendaison de crémaillère le jeudi 21 septembre prochain entre 16h et 21h dans nos locaux situés 5 rue de la Clé à 1000 Bruxelles.  Au programme : expos, photos, performances, zakouskis, et la présentation du webdoc. 

A découvrir sur http://www.internement.org/ 

 

SÉANCE D’INFORMATIONS ET D’ÉCHANGES D’EXPÉRIENCES SUR LA PAIR-AIDANCE

Vous vous interrogez sur la pair-aidance ? Vous souhaitez en connaître davantage sur les missions, les fonctions, la possibilité d’intégrer un pair aidant dans votre structure d’aide et/ou de soins du réseau psychosocial ? Venez échanger autour des expériences concrètes vécues ces deux dernières années.

Vendredi 24 novembre 2017, 14h-16h30, auditoire Vésale 023, Rue du Champs de Mars 7000 Mons 

 

 

PICNIC 10 OCTOBRE 2017, DANS LE CADRE DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR LA SANTÉ MENTALE

Cette année, la Plate-forme de Concertation pour la Santé Mentale organise, via son groupe Interface, son tout premier pic-nic. Il s’agit de partager un moment convivial entre professionnels, usagers et proches. Celui-ci aura lieu au Bois de la Cambre, en face des « Jeux d’hiver ». On y accède : Soit en voiture – possibilité de parking à différents endroits ; soit en transport en commun : tram 7 arrêt Legrand ou arrêt Gossart.

Venez-y avec l’un ou l’autre plat ainsi qu’avec votre bonne humeur !! N’hésitez pas à partager l’événement auprès de vos collègues et de vos usagers.